Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Aurélien Marabelle

REVUE DE PRESSE 2016

 

Le Monde, Science et Médecine (08/06/16) : Au sujet du traitement par l’immunothérapie : ''C'est d'abord une révolution conceptuelle. Cela revient à dire : le problème du cancer, ce n'est pas la cellule cancéreuse mais la tolérance du système immunitaire à l'égard des tumeurs. On cible l'immunité pour qu'elle fasse le boulot !''

''Dans le cas du lymphome de Hodgkin, la chimiothérapie classique guérit 90% des patients, mais au prix, parfois, d'une toxicité cardiovasculaire dix à quinze ans plus tard. D'où cette interrogation : chez les sujets jeunes ou âgés, chez qui les chimiothérapies sont bien plus toxiques, faut-il remplacer ce traitement conventionnel par une immunothérapie d'emblée? Le débat est en cours.''

''En associant un anti-CTLA-4 à un anti-PD1, par exemple, on obtient jusqu'à 55 % de réponses objectives dans le mélanome métastatique. Un essai de phase II présenté à l'ASCO montre que 64% de patients survivent à deux ans''